jeudi, 26 juillet 2012

Le Cloud Gaming... Adieu les consoles de salon!

À l'heure où les consoles HD battent leurs pleins dans les salons, on parle de plus en plus de leur disparition. Mais ne vous en faites pas, le monde des jeux-vidéo n'en est pas fini pour autant. C'est juste une dématérialisation. Un peu comme l'achat de musique en ligne ou la vidéo à la demande, le Cloud Gaming n'exigera plus l'achat d'une console de salon.

cloud gaming.jpgAlors, comment ça marche? Les jeux des différentes consoles (Playstation 3, Xbox 360, PC) seront présents sur des serveurs distants qui enverront en permanence les données vidéo chez l'utilisateur. Du coup, plus besoin de se déplacer pour acheter les derniers jeux (comme dans le système Playstation Store), fini les pertes, fini les invendus, moins de coûts à la production et à la distribution, etc. Plus besoin non plus d'investir dans du matériel dernier cri, tout ce qui sera nécessaire pour se servir du Cloud sera un écran muni d'une connexion Internet. On oublie aussi les temps de téléchargement et d'installation (et donc l'espace sur les disques durs) vu que tout sera déjà installé sur les serveurs distant qui n'ont plus qu'à envoyé les données en direct. Un dernier petit avantage: l'éradication totale de toute forme de piratage.

Mais tout ça, c'est bien beau. Quels sont les désavantages? L'espace disponible sur les serveurs n'est pas infini. Pour l'instant, il ne serait pas possible de stocker tous les jeux. Il faut donc craindre la suppression des productions les plus anciennes. Fini la collection de jeux dans l’armoire du salon! Disparition des boites et manuelles d'utilisation. Il faudra aussi se faire à l'idée de n'acheter que du "vent", des données informatiques froides et sans âmes. De plus, comme toute dématérialisation, il y a le risque que tous les jeux achetés sur le Cloud disparaissent si un jour la société fait faillite (scénario catastrophe! Mais en période de crise, il vaut mieux se montrer prudent). 

Pour l'instant, quelques soucis techniques persistent. Comme la compression des données vidéo qui ne permettent pas de dépasser une qualité 720p, ce qui est problématique pour les jeux les plus soignés. Il faut aussi résoudre les soucis de "temps de réponse" pouvant créer un décalage entre le joueur et le résultat obtenu sur l'écran. Il reste donc du chemin à faire pour le Cloud Gaming!


Sources: JeuxVideos.com, Clubic.fr

11:10 Écrit par Chris Ant. dans Jeux-Vidéo | Commentaires (0) |  Facebook | | | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.